mardi 19 mars 2019

IL Y AVAIT UN GARDIEN DANS L'IMMEUBLE,
 ON L'APPELAIT PANDA


Une exposition personnelle de Robert MILIN 
du 12 avril au 29 juin 2019
à la Galerie Fernand Léger
à Ivry sur Seine



VERNISSAGE JEUDI 11 AVRIL A 18h00


Invité pour une exposition personnelle à la galerie Fernand Léger d’Ivry Sur Seine Robert Milin y présente un nombre important d’œuvres, témoignant d’une mise en en espace multidimensionnelle, à partir de mediums très diversifiés.

Il y présente notamment Journées à Gagarine une œuvre qui résulte à la fois de sa perception d’un quartier d’Ivry, de l’histoire politique de la ville et par là de son interrogation sur la photographie comme médium dans une attitude documentaire. La photographie est questionnée ici sur son autonomie possible, en la plaçant dans un jeu de correspondances avec des textes, des conversations et des archives.

L’exposition se prolonge par d’autres œuvres sonores, vidéographiques, photographiques et sculpturales. Elle se repartit dans les trois grandes salles de la galerie, venant interroger des milieux de vie contemporains souvent éloignés des centres villes, Robert Milin explorant le monde rural, les relations de travail, les périphéries urbaines. Une grande place dans cette exposition est faite à l’espace public, au portrait, au langage et au récit.






lundi 25 février 2019

L'art les gens l'artiste, un film de Robert et Delphine Milin

sera diffusé sur MuseumTV


- le 02/03/19 à 21h
- le 03/03/19 à 22h30
et le 03/03/19 à 14h


MuseumTV est accessible :

- Bouquet Canal : Chaîne 84
- Freebox : Chaîne 213
- Orange : Chaîne 136

Voir ici un extrait 


L'art, les gens, l'artiste

Un film de Delphine et Robert Milin

paru en mars 2017, édition bilingue (français / anglais), DVD version originale sous-titrée anglais, Livret 36 pages, DVD vidéo 74'

published in March 2017, bilingual edition (English / French), DVD in original version with English subtitles, 13,7 x 18,8 cm, booklet, 36 pages, video DVD 74'



Le film: (please scroll down for english version)

"Depuis plus de 25 ans, Robert Milin propose au fil de ses œuvres une conception de l'espace pensée comme une relation forte entre un milieu et des gens. L'artiste définit ainsi des processus qui se construisent dans la durée aléatoire des lieux de vie et des relations sociales. La participation d'individus ou de groupes, avec lesquels il détermine un mode de fonctionnement, se traduit par le don de photographies, la création et l'entretien d'un jardin, l'aménagement d'espace en galerie, l'élaboration d'œuvres sonores ou de portraits filmés...

En 2015 et 2016, Milin décide de repartir à la rencontre de différentes personnes ayant collaboré à ses œuvres, en tant que jardiniers, bricoleurs inventifs, propriétaires de chien, éleveurs, habitant d'un quartier ou d'un village...
L'artiste a souhaité leur donner la parole sur l'art élaboré ensemble, à partir de leur expérience commune, le temps d'une œuvre. Les conversations sont entrecoupées d'images d'archives et de pensées autobiographiques de l'artiste. "


English:  

For more than twenty five years, Robert Milin has built a conception of space as an intense relationship between people and their surroundings. Thus, the artist defines processes that develop in the uncertain course of human environments and social interactions. The participation of groups or individuals with whom the artist determines a modus operandi takes the form of giving photographs, creating and tending gardens, reconfiguring gallery exhibit spaces, creating sound works of art or video portraits. In 2015 and 2016, Milin decided to meet again different people who participated in his works of art as gardeners, inventive do-it-yourselfers, dog owners, breeders, inhabitants of a village… The artist wanted to give them voice about the work of art elaborated together, a talk based on their common experience. Conversations are interspersed with archive images and autobiographical reflections.


Pour....to


Voir un extrait / Watch an extract: https://vimeo.com/206559499


Le commander/ to order: 




vendredi 18 janvier 2019



Le Jardin aux habitants a 15 ans

- Robert Milin, ensemble de 35 photographies (tirage lambda sur Dibond) -





 Panneau d'ensemble

 Aquarelle fondatrice du Jardin aux habitants

Détail


Le Jardin aux Habitants a 15 ans.

Depuis quinze ans l’œuvre Jardin aux Habitants fonctionne et perdure. Robert Milin y vient régulièrement. Il peut rester aussi de longs mois sans venir et pourtant tout continue. En imaginant ce projet, Milin ne cherchait spécialement à créer du lien social même si, par essence, cet aspect est toujours un peu là au travers des formes de participation. Il se trouve qu’ici, dans ce jardin en contrebas du Palais de Tokyo, s’est constituée une forme de communauté. Les différentes personnes parties au projet interagissent. Elles ne s’enferment pas dans un rapport individuel à leur parcelle. Voulue par Milin, il y a tout d’abord la mutualisation des outils, avec ces espaces-cabanes conçus, construits, aménagés et peints avec les gens, dans des chantiers communs, ceci dès l’origine du projet. Petit à petit des rituels se sont mis en place. Il y a bien sûr les Assemblées Générales réglementaires, mais aussi, tous les ans en janvier « la galette du Jardin », en juin « le barbecue du jardin » et début décembre « le repas de Noël ».
Il faut donc analyser le panneau de 35 photographies proposé au FMAC, non pas comme la trace de ce qui a été, mais plutôt comme un regard sur ce qui se construit, jour après jour et ceci depuis quinze ans dans un mouvement de l’œuvre.
Depuis les premières esquisses faites à l’aquarelle en 2001, des photographies, des vidéos, se sont accumulées. Il y a ici bien sûr une sélection et une forme de montage dans la présentation de ce panneau. Il tente simplement de rendre compte de ce processus à la fois permanent et en mouvement qui donne vie à cette oeuvre.

Mars 2018, Delphine Suchecki.